Visages de la FIFA - Rencontrez Jorge, Andreja et Guillermo

Publié :

fifa april

La FIFA est l’une des institutions sportives les plus identifiables et les plus connues. Beaucoup d’entre nous connaissent son rôle en tant qu’organisation responsable du respect des Lois du Jeu et, ce faisant, elle délivre un langage commun, simple, pour soutenir le pouvoir d’unification unique du football.

La structure ouverte et démocratique de la FIFA donne au beau jeu les fondations dont il a besoin pour grandir et prospérer. Fondée en 1904 et basée à Zurich, elle s’est engagée au fil des ans dans une démarche d’organisation de projets et activités de développement, de compétitions et d’événements. Avec 211 associations membres, c’est une organisation véritablement mondiale dont l’influence se fait sentir partout autour du globe.

Ce qui n’est pas si connu, ce sont les gens qui assurent le bon fonctionnement de cette institution extraordinaire. Qui sont les ‘Visages de la FIFA’ ? D’où viennent-ils ? Quels sont leurs rôles ? Pourquoi ont-ils choisi d’y travailler ? Que veut exactement dire travailler pour l’instance dirigeante du football international ?

Découvrez ci-dessous ce que Jorge, Andreja et Guillermo font à la FIFA :


jorge fifa

Pourquoi voulais-tu travailler à la FIFA ?
Je suis un grand fan de football et j’adore jouer (même si je ne suis pas Maradona). Le sport en général – et le football en particulier – est un excellent moyen de promouvoir le développement et de créer des liens entre les communautés. Ainsi, la FIFA est l’endroit idéal pour combiner mes passions que sont le football et le développement international.

Quel(le) joueur, joueuse ou figure du football rêves-tu de rencontrer et pourquoi ?
Raúl González Blanco, qui est selon moi l’un des plus grands joueurs de l’histoire et une véritable légende en Espagne. C’était un vrai gentleman des terrains qui véhiculait certaines des valeurs les plus importantes du football, telles que le respect de l’adversaire ou le sens du sacrifice afin de progresser chaque jour, et qui montrait l’exemple. J’ai eu la chance de le voir jouer plusieurs fois pour le Real Madrid et de le voir marquer quelques buts fantastiques.

Quelle est pour toi la meilleure équipe de tous les temps ?
L’équipe nationale d’Espagne, qui a dominé le monde entre 2008 et 2012. En Espagne, on s’est longtemps dit qu’il serait impossible d’atteindre les demi-finales d’un tournoi majeur (on appelait ça la « malédiction des quarts de finale »), mais cette équipe a clairement montré que rien n’est impossible dans le football. La victoire aux tirs au but contre l’Italie en 2008 a marqué le début de cette période exceptionnelle.


andreja fifa

Pourquoi voulais-tu travailler à la FIFA ?
J’avais travaillé sur cinq Jeux Olympiques et Paralympiques en l’espace de dix ans, et lorsque j’ai quitté le mouvement olympique, il était temps pour moi de trouver une nouvelle famille dans le sport. Ça m’a donc semblé naturel de vouloir travailler pour la FIFA. J’ai pensé que travailler pour la FIFA signifierait travailler avec des personnes et des talents singuliers venus du monde entier. Je voulais faire partie de cette énergie et cette passion que la FIFA transmet à la communauté du football mondial.

Quel est ton rôle en tant qu’employée de la FIFA ?
Je suis responsable du transfert de connaissances au sein de l’équipe chargée de la gestion de projet et du transfert des connaissances. Avec le Bureau de gestion de projets, nous avons lancé le projet de manuel de la Coupe du Monde de la FIFA. Par la suite, le projet Knowledge Capture a également été lancé. Ainsi, la FIFA possède désormais une base de données réunissant les manuels des Coupe du Monde, et les photos et vidéos liées aux opérations de la Coupe du Monde.

Quelle est pour toi la meilleure équipe de tous les temps ?
En tant que Slovène carinthienne ayant grandi en Autriche, j’ai soutenu le SAK Celovec/Klagenfurt, un club autrichien basé à Klagenfurt (Celovec), en Carinthie, un important symbole d’identification pour notre minorité. Mon père en a été l’un des fondateurs. Le club a énormément évolué d’un point de vue social et politique, et contribué au changement de la société.


guillermo

Pourquoi voulais-tu travailler à la FIFA ?
J’hésitais entre rester en Suisse et partir à l’étranger. Juste avant de rejoindre la FIFA, j’avais effectué une mission pour le compte du PNUD en Europe de l’Est et quand j’ai vu l’offre d’emploi à la FIFA, j’ai décidé de postuler. Je ne l’ai jamais regretté.

Quel est ton rôle en tant qu’employé de la FIFA ?
La plupart du temps, j’organise des services de voyage – réservations de vols, hébergement, transport local – pour mes collègues de la FIFA, les délégués externes, les arbitres ou les équipes qui se rendent à des réunions, des événements ou des compétitions.

Quel(le) joueur, joueuse ou figure du football rêves-tu de rencontrer et pourquoi ?
Lionel Messi, il est pour moi l’un des plus grands joueurs de tous les temps et puis il vient de « ma » ville de Rosario, en Argentine, sans oublier le fait qu’il supporte la même équipe que moi...

Quelle est ton équipe préférée ?
Les Newell’s Old Boys de Rosario, en Argentine. Au niveau international, je soutiens essentiellement le FC Barcelone et la Juventus.

Quel a été le moment le plus mémorable de ta carrière à la FIFA ?
La finale de la Coupe du Monde 2014 au Maracanã... c’était génial d’être là après un si long chemin. Sur le terrain, ça ne s’est pas terminé comme je le voulais, mais l’Allemagne a fait un super tournoi.


Le magazine mensuel de la FIFA, FIFA 1904, donne un aperçu de ce que c’est de travailler à la FIFA. Chaque édition inclue des profils de membres de la FIFA sous les titres ‘Faces of FIFA’ (courtes interviews de trois membres) et ‘A day in the life of’ (une observation plus complète d’une journée avec un membre sélectionné).

Retrouvez la dernière édition de FIFA 1904 pour apprendre ce que c’est de travailler à la FIFA!

Retrouvez les dernières offres d'emploi en Fédérations et Comités sportifs ou créez un compte aujourd’hui pour rester au fait des dernières perspectives, évènements et offres dans le sport.

FIFA HR

Retour à la liste