Une semaine dans la vie de Monsieur Philip Craven, président de l’IPC

Publié :

craven 681

On pourrait penser que la vie en tant que président d’une institution de gestion sportive mondiale telle que le Comité international paralympique (IPC) est ponctuée de discussions et de négociations avec des délégations mondiales et pour renforcer les partenariats internationaux. Nous avons rencontré le président de l’IPC président, Monsieur Philip Craven, pour découvrir, à l’occasion de sa récente visite en Asie, comment se déroule précisément une semaine de travail pour quelqu’un qui se trouve dans les hautes sphères de sport international.

Lundi

La semaine débute à Nagoya, Japon, avec une réunion en milieu de matinée avec Akio Toyoda, président de la Toyota Motor Corporation. Les deux présidents discutent de l’avancement du partenariat paralympique mondial avec Toyota et de leur enthousiasme à l’idée de recevoir désormais le soutien des comités paralympiques nationaux.

Dans l’après-midi, M. Craven s’adresse à 450 cadres de Toyota lors d’une réunion en interne et il aborde le sujet de l’histoire des Jeux paralympiques, du Comité international paralympique, de sa vision et de ses aspirations personnelles pour les Jeux paralympiques de Tokyo 2020 ainsi que le partenariat paralympique mondial avec Toyota.

La journée se termine avec un dîner en compagnie d’Akio Toyoda et certains de ses cadres supérieurs.

Mardi                                                                                                                                                   

Après une visite matinale de l’usine de voitures Toyota, Monsieur Philip Craven saute dans le Shinkansen – le train ultra rapide - de Nagoya vers Tokyo. L’après-midi, il lance « I’m Possible », une initiative éducative par l’organe de développement de l’IPC, la fondation Agitos Foundation, devant environ 100 media japonais.

Dans la soirée, il se rend à un diner organisé par la fondation the Nippon Foundation.

Mercredi

La journée de M. Craven débute par un briefing au petit-déjeuner en compagnie de beaucoup des principaux journalistes sportifs du Japon, le président en profite pour souligner son enthousiasme à l’approche de Tokyo 2020. S’en suivent des interviews individuelles avec les media.

L’après-midi commence par une réunion avec le Premier ministre japonais S. Abe. Les deux hommes abordent les préparations de Tokyo 2020 et l’impact du plan d’action 2020 de conception universelle, nouvellement adopté par le gouvernement, sur une amélioration de l’accessibilité des infrastructures dans tout le Japon. Après un rapide briefing-media, Monsieur Craven se rend à NHK afin de rencontrer le nouveau président du diffuseur, Ryoichi Ueda. Il participe par la suite à une session de questions-réponses avec des membres de l’équipe de production des Jeux paralympiques de NHK avant d’être invité à une projection spéciale en 8K des spectaculaires reportages de NHK à Rio 2016.

quote FR

Jeudi

Monsieur Craven commence sa journée en jouant à la boccia contre le gouverneur de Tokyo devant 150 media japonais. Le gouverneur avait proposé un match à Monsieur Craven lors de sa dernière visite et il l’avait accepté. Bien que Monsieur Craven fasse équipe avec un membre de l’équipe de boccia japonaise qui avait obtenu la médaille d’argent en 2016 à Rio, l’équipe de l’IPC perd 7 à 0.

En milieu d’après-midi, Philip Craven s’adresse à 250 membres du comité d’organisation Tokyo 2020 et du gouvernement métropolitain de Tokyo. Il expose sa vision pour les Jeux, le tout retransmis en direct à d’autres bureaux du personnel à travers la ville.

Cette nouvelle journée bien remplie se termine sur des rencontres avec Hirokazu Matsuno, ministre de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie en charge de redéfinir l’éducation, ainsi que Dentsu, avec qui le ministre dirige les efforts marketing de l’IPC au Japon pour Tokyo 2020.

Vendredi

Pas de rendez-vous ce matin, Monsieur Craven peut donc aller lire ses e-mails et se préparer pour ses rendez-vous à venir en Chine et en Corée du Sud. Il passe l’après-midi à rencontrer des représentants d’Asics, l’un des partenaires officiels des Jeux paralympiques.

Samedi

Après six jours au Japon, il est temps de se rendre à l’aéroport pour prendre un vol pour Beijing, en Chine.

Dimanche

À l’heure du déjeuner, Monsieur Craven rencontre des représentants chinois de BP, l’un des partenaires internationaux de l’IPC. Il s’en suit une réunion autour d’un dîner avec Madame Zhang Haidi, présidente exécutive de Beijing 2022 et présidente de NPC China.

La réunion de lundi matin avec Guo Jinlong, président de Beijing 2022, exige de se coucher tôt. Elle sera suivie par un vol dans l’après-midi vers la Corée du Sud pour le séminaire des Chefs de mission de PyeongChang 2018.

Cet article a été publié par notre partenaire le Comite International Paralympique (IPC) dans le « Paralympian Magazine ».


Donnez à votre carrière dans le sport un coup d’accélérateur avec les dernières offres à pourvoir ou créez un compte aujourd’hui pour rester informé des derniers évènements ou des dernières offres à pourvoir et découvertes dans le secteur du sport.

IPC Banner

 

Retour à la liste