Les 5 éléments dont a besoin votre CV pour vous faire remarquer en 2017

Publié :

CV2017

Le début d’année est le moment où vous pourriez commencer à penser à une évolution de votre carrière. Que vous cherchiez à changer de poste au sein de l’industrie du sport ou simplement à l’intégrer, il existe une multitude d’opportunités parmi de nombreux secteurs.

L’industrie du sport n’est pas différente des autres, elle est très compétitive, elle évolue rapidement et fonctionne grâce à des contacts et à des relations. Pour s’insérer dans le milieu, vous devez faire de l’effet instantanément, avec un CV attirant qui vous différencie de la masse des autres candidats qui eux aussi sont prêts à tout. Voici 5 éléments cruciaux pour vous distinguer :

1. Une introduction solide

Votre premier paragraphe est déterminant. S’il n’est pas assez captivant, l’attention de votre lecteur va rapidement disparaître. Des études montrent que les recruteurs prennent environ 6 secondes pour décider sur quelle pile ils mettront votre CV, ce qui signifie que les 15-20 premiers mots seront absolument cruciaux.

Commencez par lire la description du poste et par sélectionner les mots clés. Ensuite, essayer d’en inclure plusieurs dans votre description dans le premier paragraphe (certaines entreprises utilisent un système informatique de recrutement qui recherche certains mots clés dans les CVs qu’elles reçoivent avant même que des êtres humains ne les regardent).

La partie suivante (plus difficile) est de démontrer de manière persuasive que vous êtes meilleur que les autres candidats qui pourraient convenir au poste. Le fait de quantifier vos propres exploits (« récompensé par un prix », « plus de 25 ans d’expérience », « dépassement des objectifs ») donne au recruteur la preuve tangible que vous valez au moins la peine que votre CV soit lu jusqu’au bout.

Demandez à des amis quels sont vos caractéristiques les plus fortes, et mettez-les dans votre lettre de motivation, en les soulignant par des exemples pertinents. Rendez votre introduction puissante, riche en détails et évitez les clichés et les platitudes comme « motivé par les résultats » ou « ambitieux », qui pourraient s’appliquer à n’importe qui.

2. Des informations pertinentes

Gardez la « règle des 6 secondes » à l’esprit. Il est important que toutes les informations que vous donniez au recruteur soient pertinentes par rapport au poste auquel vous postulez. Si vous savez qu’il est probable que le recruteur croule sous les candidatures, il est souhaitable que vous ne mentionniez rien qui puisse être considéré comme étrange, ce qu’ils pourraient considérer comme une perte de temps.

Cela comprend notamment des qualités comme la connaissance d’une deuxième langue. Il est indéniable que c’est impressionnant si vous avez appris le mandarin, mais si vous postulez pour un poste en lien avec le contenu digital à Paris par exemple, cela n’est pas pertinent.

En plus, sauf si vous êtes diplômé depuis peu, il est préférable de ne pas parler de votre université et de votre parcours scolaire. Les recruteurs ne seront pas intéressés par ce que vous avez fait lorsque vous aviez 20 ans, il y a 10 ans de cela.

Evitez de mentionner également les personnes qui vous ont influencé ou qui pourraient être connues avec qui vous avez travaillé. Placé des noms dans une candidature est très controversé, et si vous pensez qu’ils ont vraiment de l’importance, il est toujours mieux de les garder pour l’entretien.

3. Du contenu personnalisé

Personnaliser le contenu de votre candidature pour chaque poste est obligatoire si vous voulez réussir, même si cela demande beaucoup de temps (notamment si vous postulez pour beaucoup d’offres différentes).

Chaque entreprise, chaque poste et chaque description de poste sont différents et attendent des candidats avec des qualités particulières, il est donc logique de modifier votre candidature pour mettre en évidence des aspects particuliers de votre palette de compétences et d’expériences qui soient en lien avec le poste.

Cela vaut la peine de faire des recherches sur la culture et la réputation de l’entreprise également. Si leur marque est jeune et tendance, cela vous donne l’occasion d’être davantage créatif dans votre présentation, dans votre manière de vous exprimer et peut-être d’approfondir la partie sur vos intérêts. Si la culture est davantage sérieuse, gardez une présentation formelle.

4. Des références à jour

Une liste de références à jour est essentielle. Un employeur potentiel pourra être impressionné si vous avez des top managers des entreprises dans lesquelles vous avez travaillé auparavant qu’il pourra contacter, s’ils souhaitent en savoir davantage sur vous. Faites-en sorte que ces références soient cohérentes par rapport à l’offre pour laquelle vous postulez. Il n’est pas bon de citer le directeur de magasin d’Auchan si vous postulez pour une offre dans le département marketing d’un club de football.

Aussi, contactez la personne en question si vous mettez son nom sur votre liste de références, au cas où le recruteur lui envoie un email ou l’appelle pour discuter de vos qualités. Ce n’est pas parce que cette personne vous a recommandé pour votre dernière candidature qu’il souhaitera nécessairement le faire à nouveau.

5. Une présentation claire

Votre CV est principalement un produit marketing – vous êtes le produit, l’employeur est le client et votre CV est votre discours de vente. Pour vendre le « produit » de manière claire et persuasive, la présentation est importante.

En règle générale, vous devriez opter pour un modèle de CV propre et pétillant, qui attire naturellement l’attention sur les informations les plus pertinentes et les plus percutantes : vos compétences, vos réussites et vos qualifications.

Le fait de choisir un modèle visuellement complexe et créatif devrait être décidé en fonction du poste auquel vous postulez. Cependant, généralement, dans l’industrie du sport il est mieux d’avancer avec précaution et de donner la priorité au contenu plutôt qu’au style, à moins qu’il y ait un élément du poste ou de l’entreprise fortement lié à la créativité ou au design.

Demandez-vous, est-ce que la présentation de mon CV rajoute, ou au contraire enlève, de la valeur à mes informations principales ? Un graphique montrant l’augmentation des ventes au moment où vous étiez en poste pourrait être précisément le genre de preuve que le recruteur souhaite voir. Il est probable qu’une police d’écriture stylisée et des images aient l’effet contraire.

Un contenu clair est tout aussi important qu’une présentation ordonnée – c’est à dire des phrases concises, l’absence d’erreurs factuelles et de fautes d’orthographes, qui pourraient donner à votre recruteur l’occasion de mettre votre CV sur la pile des candidatures rejetées.

Relisez donc bien votre candidature au moins 2 fois, de préférence pas le même jour à des moments où vous êtes concentré et alerte, vous verrez que le nombre de fautes que vous pourrez éviter lors d’une seconde lecture est impressionnant.  

Ensuite, faites relire votre candidature par quelqu’un de compétent. Ne compter que sur un correcteur orthographique n’est pas suffisant, cela ne suffira pas si vous avez accidentellement écrit « J’hais de nombreuses qualifications » au lieu de « J’ai de nombreuses qualifications ». Le trait est grossi volontairement afin que vous saisissiez facilement l’idée.

Un dernier conseil : enregistrez votre CV en PDF pour qu’aucune mise en forme ne soit compromise et qu’il apparaisse à votre recruteur de la manière dont vous le souhaitiez.


Donnez à votre carrière dans le sport un coup d’accélérateur avec les dernières offres à pourvoir ou créez un compte aujourd’hui pour rester informé des derniers évènements ou des dernières offres à pourvoir et découvertes dans le secteur du sport.

CreateAccount

Retour à la liste