La réalité virtuelle améliore la performance des athlètes

VR JCI

La réalité virtuelle va devenir la grande nouveauté quand sa mise en place sera à la portée de toutes les bourses et des équipes professionnelles. L’industrie espère dépasser les 120 milliards de dollars de revenus en 2020.

Cela semble être de la science-fiction, mais ce n’en est pas. La réalité virtuelle a trouvé des applications concrètes pour améliorer la performance des athlètes. Plus besoin d’aller sur le practice de golf pour améliorer votre swing ou d’être sur un terrain de basket pour travailler votre shoot autant que possible. La répétition d’un geste est la méthode la plus ancienne pour améliorer la technique individuelle. La réalité virtuelle permet aux athlètes de s’entrainer dans des conditions « réelles » en se connectant à une machine, et les données collectées sont si précises qu’elle vous permet de comparer vos résultats et de perfectionner votre technique.

Grappiller des millièmes de secondes sur le chrono, avoir une meilleure vision du jeu, anticiper les actions de l’adversaire, améliorer sa technique individuelle, « être » sur votre lieu d’entrainement sans quitter votre maison, participer à un événement sportif à l’autre bout de la planète sans avoir à prendre l’avion, vivre un match de votre équipe préférée en étant sur le banc… Tout cela est déjà possible grâce à la réalité virtuelle.

Teska Dinkla, golfeuse et étudiante en Master in Sport Management à l’institut Johan Cruyff d’Amsterdam, est une utilisatrice réguliere de la réalité virtuelle, qui pour elle ne représente pas moins de « 75% de mon entrainement régulier ». Teska utilise Trackman, qui est une « machine d’une grande précision qui consiste en un système à deux radars qui collecte et analyse les données, il est donc très facile de comprendre la relation entre vos mouvements et les chiffres. Je dirais que c’est comme un entraineur personnel quand je travaille toute seule. Sans aucun doute, la réalité virtuelle rend vos entrainements plus efficaces, et de plus, vous permet d’optimiser le temps que vous passez à vous entrainer. Comme c’est un appareil utilisé par les golfeurs à travers le monde, vous pouvez vous comparer avec les autres, extraire les données et rivaliser avec un environnement très compétitif ».

Wear the rose VR

Photo: ‘Wear the Rose’ – the first fully immersive 360-degree virtual reality sports experience

Traditionnellement, les entraineurs ont utilisé les sessions de visionnage vidéo pour préparer les prochains matchs ou pour montrer aux joueurs leurs erreurs, mais la réalité virtuelle peut montrer beaucoup plus : elle vous permet d’analyser et d’optimiser la performance de l’athlète à des niveaux impensables jusque-là. Elle vous permet de visualiser un match avant même de le jouer – pas devant votre télévision, mais bien sur le terrain. En tirant partie des données sur les mouvements des joueurs et de l’analyse des matchs précédents de l’équipe adverse, les joueurs sont capables de voir, grâce à un simulateur 3D, toutes les tactiques possibles et de faire face à un adversaire virtuel, des jours avant de jouer le match.

Les athlètes ont très envie d’avoir un appareil de réalité virtuelle qui leur serait très utile pour perfectionner leur technique dans leur sport. Anna Prat, une étudiante du Master in Sport Management de Barcelone et gymnaste trampoliniste, a déclaré : « Je pense que c’est un outil très récent, qui n’est, pour l’instant, réservé qu’à un petit nombre de personnes. La réalité virtuelle serait très utile pour travailler sur les sensations réelles de moments particuliers, comme la pression de la compétition, la peur de la hauteur, l’orientation dans les airs d’un saut que vous n’avez jamais essayé, etc. Nous utilisons actuellement beaucoup la visualisation technique, mais vous devez imaginer. Avec la réalité virtuelle, vous pourriez le voir de vos propres yeux ! ».

Gatorade VR

Photo: Gatorade – Bryce Harper Virtual Reality

La visualisation est la fonction de la réalité virtuelle à laquelle Jennifer Pareja, également étudiante en Master in Sport Management à l’institut Johan Cruyff de Barcelone, donne le plus d’importance. Jennifer, médaillée d’argent en waterpolo aux Jeux de Londres et médaillée d’or en 2013 aux Championnats du Monde, pense qu’il serait très intéressant d’être capable de simuler des matchs avec différentes options et que le joueur puisse prendre des décisions et voir les conséquences de celles-ci sur le jeu. « J’ai utilisé des caméras extérieures pour étudier ma technique et mes mouvements biomécaniques », déclare-t-elle, « mais une caméra extérieure ne vous permet pas d’analyser la direction, la force ou la rotation de la balle lorsqu’elle est lancée. Un appareil de réalité virtuelle sous l’eau serait une immense avancée ».

L’industrie du sport incorpore en permanence les nouvelles avancées technologiques et est connectée depuis longtemps au « big data ». Les améliorations techniques ne sont plus comprises sans une analyse exhaustive des données. Voici une phrase que les athlètes ne souhaitent pas entendre : « tu as fait aussi bien que la dernière fois ». Mais, aussi difficile que c’est à croire, c’est la réalité. L’autre réalité, la virtuelle, est en train de démontrer que c’est l’un des meilleurs moyens pour continuer à s’améliorer.

Photo de coverture: Wikimedia Commons

Cet article a été publié par notre partenaire l’institut Cruyff dans leur magazine digital.


Donnez à votre carrière dans le sport un coup d’accélérateur avec les dernières offres à pourvoir ou créez un compte aujourd’hui pour rester informé des derniers évènements ou des dernières offres à pourvoir et découvertes dans le secteur du sport.

JCI Sport Management banner

Publié :

Retour à la liste