Interview de Pascal Wattiaux, consultant au sein de PW Sport Limited

Publié : lundi 24 août 2015

PascalWattiaux1 [square]

Actuellement consultant au sein de PW Sport Limited, Pascal Wattiaux possède de nombreuses expériences dans l'organisation d’événements internationaux tels que les Jeux Olympiques d’été de Londres 2012. Il vous fait part ici de son parcours et de ses conseils pour réussir. 

Comment êtes-vous arrivé à travailler dans l’industrie du sport et quels seraient les conseils que vous donneriez aux personnes souhaitant travailler dans cette industrie ?

Alors que je travaillais chez Andersen Consulting (société aujourd'hui appelée Accenture), j'ai eu l'opportunité de me positionner sur une mission de longue durée pour le Comité d'Organisation des Jeux d'Albertville 1992. Tout a commencé là pour moi, en 1988. D'une manière générale, il est toujours plus facile de commencer sur un grand événement international dans son pays de résidence, cela réduit l'effort demandé aux recruteurs. D'une manière générale il semble bien normal que pour demander à un recruteur de considérer la candidature d'une personne qui devra déménager et qui ne parle pas la langue locale du pays hôte de l'événement, il faille au moins apporter une expérience particulière. En l'absence d'événement dans son pays de résidence, souvent la 2ème piste est de viser les sociétés internationales engagées dans l'événement ciblé.

Quels ont été les éléments ayant déclenchés chez vous l’envie de faire carrière dans l’industrie du sport ? Quel conseil reçu vous a permis de grandir autant professionnellement qu’humainement ?

J'aime voyager, travailler avec d'autres cultures, construire des équipes, faire face à la tension de l'événement qui ne peut pas être repoussé. Travailler sur de grands événements comme les Jeux Olympiques m'apporte tout cela, et en outre me donne l'opportunité de travailler sur des projets qui touchent pratiquement toutes les facettes d'une ville, d'une région, d'un pays et donc qui demeurent d'une richesse incroyable, permettant un engagement total.

Quelle est la chose dont vous êtes le plus fier dans votre carrière ? Quel est, selon vous, l’ingrédient qui permet de créer une croissance et un succès durables dans l’industrie du sport ?

Je suis surtout fier d'avoir tissé des relations de longue durée, consolidées par des réussites mais aussi par les multitudes d'incidents qui sont le propre des événements "live". Pour moi, le moteur pour durer a toujours été la curiosité, avec d'un côté un désir de perfectionnement "technique" constant des événements, et de l'autre côté une volonté de me fondre dans le contexte local afin de générer des options qui peuvent être soutenues par un engagement fort des parties prenantes.

Quelles sont les qualités nécessaires pour réussir dans les métiers du sport et d’être un leader sur ces marchés ?

Le monde du Sport n'est pas différent des autres mondes professionnels, il faut être persévérant, s'intéresser réellement à toutes les parties prenantes, et focaliser ses efforts sur les opportunités qui se présentent pour lesquelles on peut apporter une valeur ajoutée qui sera perçue comme évidente. D'une certaine façon le monde du Sport est facile, car les exemples de rigueur professionnelle abondent, ne serait-ce qu'en regardant le travail quotidien des athlètes, et puis, en particulier à la croisée du Sport et de l'événementiel, les résultats sont toujours évidents et ne se font pas attendre pendant des années !
 

Retour à la liste