Interview de Cédrick Audel, fondateur d'Unikeo Sport Numérique

Publié :

Cedrick Audel [square]Comment êtes-vous arrivé à travailler dans l’industrie du sport et quels seraient les conseils que vous donneriez aux personnes souhaitant travailler dans cette industrie ?
 
Il y a eu plusieurs étapes avant de me lancer dans l’aventure d’Unikeo Sport Numérique. J’ai d'abord eu la chance d’être athlète de haut niveau. En parallèle, j’ai obtenu une maîtrise en Marketing International du Sport. Lorsque j’ai arrêté la pratique du sport de haut niveau je suis allé parfaire mes connaissances de marketing en ligne dans des secteurs autres que le sport.

En quittant la France pour le Québec (Canada), j'ai fondé Unikeo Sport Numérique afin d'aider les entreprises et les différents acteurs du sport dans leur communication et leur marketing.

L’industrie du sport est une vaste industrie, celle du "sport numérique", quant à elle, est jeune et ne cesse de se développer. Le seul conseil que je pourrai donner aux personnes qui sont passionnées par ce secteur c’est de rester au maximum au contact de l’information et des tendances.
 
Quels ont été les éléments ayant déclenchés chez vous l’envie de faire carrière dans l’industrie du sport ?

C’est quelque chose auquel j’ai toujours songé dans un coin de ma tête depuis tout jeune. J’observais déjà les rouages de cette industrie en tant qu'athlète, mais je n'avais pas encore de plans précis.

Je suis donc allé chercher des conseils auprès de professionnels du secteur sportif mais aussi d'autres industries, auprès de divers entrepreneurs. Je continue toujours ce type de rencontre car on en sait jamais assez...

Sur le plan humain on apprend à mieux se connaître car l'aventure entrepreneuriale nous oblige à toucher ou comprendre plusieurs choses. De plus cela développe le sens de la curiosité.
 

Quelle est la chose dont vous êtes le plus fier dans votre carrière ?

C'est de m'être dit "Go, on se lance"... De là s'en est suivi des échecs et de beaux succès, mais surtout une superbe expérience.

Se lancer c'est comme un 100 mètres ! C'est avant la course que l'on a la pression et que l'on se pose des questions... Une fois sortie des starting blocks et que la course est lancée, on a juste à courir et donner le meilleur de soi même !

Je pense que pour grandir et durer il faut surtout savoir rester à l'écoute de son marché et s'adapter. Prendre pour acquis tout ce qui est fait peut-être un piège fatal pour tout entrepreneur.

Qui a été votre plus grande source d’inspiration dans votre carrière et pourquoi ?

Je n'ai pas UNE grande source d'inspiration particulière.
Je m'inspire des bons et des mauvais coups de tout le monde... J'observe autant les décisions stratégiques d'entreprises dans mon industrie que les techniques de mon boulanger dans son excellent rapport clientèle et je réfléchis à comment appliquer cela dans mon business.

Mais s'il fallait citer des personnes inspirantes, je citerais 2 entrepreneurs qui ne sont pas dans l'industrie du sport spécialement, mais qui sont très connus au Québec, Serge Beauchemin (Partner chez K3 Media) pour sa proximité et sa vision de l'entrepreneuriat ainsi que Danièle Henkel (fondatrice et présidente des Entreprises Danièle Henkel)  pour la dimension humaine qu'elle apporte dans les affaires.

Contact :
http://www.Unikeo.ca
http://www.MarketingSportif.ca

Linkedin : https://ca.linkedin.com/in/caudel

Retour à la liste