Faire franchir une étape au football féminin

Publié :

Women UEFA In

Avec une participation galopante, le lancement d’une toute nouvelle campagne et avec l’UEFA EURO Féminin aux Pays-Bas, 2017 se prépare à être une année charnière pour le jeu féminin.

Sam Tarn du département Communication de l’UEFA a rencontré Emma Sykes du département Développement du Football Féminin et Adrian Wells, Senior Marketing Manager, pour aborder le développement du jeu et les nouveaux postes qui ont été créés pour l’aider à franchir une nouvelle étape.

Emma, comme nous avons pu le voir dans la publication du rapport UEFA’s Women Football in National Associations cette semaine, le jeu féminin se développe rapidement en Europe. Pourriez-vous nous expliquer comment se représente cette croissance ?
Emma Sykes :
Le Football féminin n’a cessé de se renforcer durant les cinq dernières années. Actuellement, nous comptons plus de 1.2 millions de filles et de femmes inscrites comme joueuses de football régulières en Europe. Nous savons également que beaucoup d’autres jouent de façon plus informelle ce qui signifie que cette première statistique n’est que la partie immergée de l’iceberg. Mais ce ne sont pas seulement les chiffres de la pratique qui augmentent – il s’agit également du nombre de femmes coaches, arbitres et de professionnelles travaillant à un niveau Senior des administrations du football. Le nombre de joueuses de football professionnelles a doublé pour atteindre 2,853 en seulement quatre saisons. Nous considérons cette évolution comme un signe positif de progrès constat et stable, ce qui est super, mais l’UEFA souhaite donner au football féminin un élan encore plus important.

Qu’a fait l’UEFA pour favoriser ce développement ?
Emma Sykes :
L’UEFA a réellement posé les bases de travail, premièrement en débloquant des fonds dédiés au développement du football féminin pour nos 55 associations membres. Elles l’utilisent pour solidifier la base, ainsi que pour professionnaliser le sport, ce qui a eu un impact sensible sur les chiffres mentionnes précédemment. Le développement des compétitions féminines de l’UEFA, particulièrement l’UEFA Champions League Féminine, participe également à la popularité de ce sport et l’UEFA EURO Féminin aux Pays-Bas l’année prochaine augmentera sans aucun doute la visibilité du jeu et encouragera davantage de filles et de femmes à y prendre part.

Adrian, vous êtes en charge de créer et délivrer une nouvelle campagne autour du football féminin pour 2017. Que pouvez-vous nous dire à propos de la campagne et ce qu’elle souhaite réaliser ?
Adrian Wells :
L’UEFA a un but précis : faire du football le sport féminin numéro 1 en Europe dans les cinq prochaines années. Nous nous concentrons sur une participation croissante pour atteindre cet objectif mais pour avoir plus de filles jouant au football, nous devons faire du football féminin un sport cool, avoir plus de contenus engageants en dehors des matchs, construire la visibilité du jeu a la télé et sur les canaux digitaux, augmenter l’activation de nos partenaires et supporter les associations nationales pour créer et délivrer des campagnes marketing et de participation partout où l’on peut, même au plus bas niveau. C’est un défi immense mais nous avons un plan solide pour y parvenir, construit autour d’une campagne appelée ‘Together, #WePlayStrong’. Elle se concentre sur les trois piliers qui mettent en avant ce qu’il y a de mieux dans ce jeu : compétence, travail d’équipe et attitude positive. La campagne sera lancée au printemps et sera supportée par un grand nombre des ambassadeurs célèbres connus dans le sport et la culture jeune à travers le monde.

Votre équipe s’agrandit pour mener cette campagne. Que pouvez-vous nous dire à propos de ces postes tout juste créés ?
Adrian Wells :
Nous recherchons un marketing manager et un marketing coordinator pour mener à bien la campagne selon la stratégie qui a été décidée. Ces deux postes sont très excitants car ils possèdent un mélange inédit entre le développement de l’image/la publicité de la campagne avec l’aide de l’agence et la gestion du développement d’un plan à travers une plate-forme et du contenu dédiées pour donner vie à la campagne. Enfin, les deux postes seront étroitement lies avec nos 55 associations nationales, pour les supporter dans le développement d’une version locale. Les candidats retenus travailleront également avec un accent mis sur le contenu autour du football féminin, un autre rôle qui trouvera sa place au sein de l’équipe éditoriale de l’UEFA.

Quelles sont les qualités que vous recherchez avant tout chez les candidats ?
Adrian Wells :
La campagne cible avant tout les filles/femmes et de ce fait une bonne connaissance du sport féminin est crucial pour engager notre audience. Une expérience probante en marketing sera bien sur clé puisque nous attendons un vrai esprit créatif, une connaissance digitale approfondie et une compréhension claire de ce qui peut être réalisée. Il y a beaucoup à faire c’est vrai, être organisé et efficace seront donc également des éléments capitaux !

Pour en savoir plus sur le football féminin, cliquez ici.

Consultez les dernières offres d’emplois dans le football féminin au sein de l’UEFA.


Donnez un coup de pouce à votre carrière en découvrant les dernières offres d’emplois dans le sport ou créez un compte aujourd’hui et recevez directement les dernières tendances, événements et jobs dans le sport.

Retour à la liste