Diplômés Et Étudiants : Comment Connaître Le Succès Dans Le Secteur Du Sport

Climbing stairs 675

L’entrée sur le marché de l’emploi, quel qu’il soit, et l’infinité de voies potentielles à emprunter, peut se révéler intimidant pour les étudiants et les jeunes diplômés. Le monde du sport ne fait pas exception à la règle.

Qu’avez-vous besoin de savoir et d’avoir dans votre arsenal pour faire le grand saut et passer des études à plein temps au monde du travail ?

 

Au Johan Cruyff Institute, Núria Juan prévient que l’entrée sur un marché peut passer par un « processus lent et coûteux », mais ajoute que c’est loin d’être mission impossible.

Les principales recommandations de l’Institut destinées aux jeunes diplômés qui décident d’entrer dans la dimension sportive sont organisées sous forme d’étapes faciles à suivre :

  1. Qualifications académiques – Possédez de bonnes bases en management général du sport et spécialisez-vous à travers des qualifications plus spécifiques.
  2. Stages – Faites autant de stages que vous pouvez, cela vous permettra d’élargir vos connaissances et de gagner une certaine expérience du monde du travail.
  3. Bénévolat – Proposez votre aide à autant d’événements sportifs que possible afin de gagner en expérience pratique, qu’il s’agisse d’une course locale ou d’un triathlon.
  4. CV – Rendez votre CV fonctionnel à travers des informations facilement accessibles sur deux pages au maximum, et ne le surchargez pas. Rédigez également une lettre de motivation conçue pour attirer l’employeur potentiel.
  5. Restez informé – Suivez le marché du sport, en évolution constante, à tous les niveaux.
  6. Feuille de route – Définissez dans les grandes lignes votre position actuelle et la position à laquelle vous souhaitez parvenir ainsi que la manière de procéder pour y parvenir.

Will Lloyd, PDG de GlobalSportsJobs, quant à lui, déconseille de considérer l’industrie du sport comme le Saint Graal et explique que la clé est de se concentrer sur ses « compétences fonctionnelles ».

Il conseille : « Penchez-vous sur les nouvelles compétences qui prennent d’assaut la plupart des secteurs, le sport ne fait pas exception à la règle. Le digital et les données constituent par exemple deux compétences qui poursuivront leur croissance dans les années à venir ».

Saisissez même la tâche la plus triviale

Tout employé dans le domaine du sport possède sa propre expérience. Initialement, Christian Fizia a intégré Sportcal à l’occasion d’un programme d’embauche d’un an dans le cadre de son diplôme universitaire, avant de rejoindre l’entreprise définitivement après l’obtention de son diplôme. Il est monté en grade pour devenir analyste du sponsoring.

Sur la voie qui mène des études au milieu du travail dans l’industrie sportive, ses conseils à destination des jeunes diplômés se résument en quatre points principaux :

  1. « Lorsque vous commencez un nouvel emploi, il est essentiel de montrer dès le départ que vous avez envie d’en apprendre plus sur l’entreprise, ainsi que sur le secteur dans lequel vous travaillez.
  2. « Faites l’effort d’interagir avec différents services afin d’obtenir un meilleur aperçu du fonctionnement de l’entreprise. Cela vous permettra de mieux appréhender l’importance de chaque individu au sein de cette structure.
  3. « En tant que débutant, certaines tâches vont vous paraître triviales, mais vous devez vous appliquer de la même manière que pour n’importe quelle autre tâche, ce sérieux ne passera pas inaperçu et les tâches plus passionnantes ne tarderont pas à arriver.
  4. « Au début de vos fonctions, n’ayez pas peur de prendre part aux conversations et d’exprimer vos opinions sur les sujets qui concernent le secteur du sport ».

Plus qu’une simple passion

La passion et l’envie des nouvelles recrues sont appréciées par un grand nombre d’entreprises, parmi lesquelles l’agence de marketing sportif axée sur les données Two Circles.

Pour Alison Oliver, l’une des dernières recrues en tant qu’analyste après un diplôme en économie, le conseil numéro 1 pour les candidats à l’embauche est le suivant : « [À la sortie même de l’université], j’ai fait en sorte d’avoir une compréhension de base de l’industrie du sport et de connaître l’historique et les antécédents de l’entreprise ».

En ce qui concerne les leçons à retenir rapidement sur le lieu de travail pour tous ceux qui suivraient éventuellement ses pas, elle ajoute : « La passion vous mènera seulement jusqu’à un certain point. Même si vous devez toujours être aussi passionné que possible par le sport, vous devez également être capable de faire votre travail quotidien et vous devez donc être sûr de protéger vos arrières ».

‘Vous avez la clé’

Cristina Schneider, membre de l’équipe ressources humaines chez Intersport, affirme que « personne n’est responsable de votre propre développement, à part vous » et ajoute que « l’on dit que les personnes qui ont du succès créent leur propre chance… ou du moins leurs opportunités ».

Elle ajoute : « en fin de compte, votre développement est un choix actif que vous devez faire. Vous rencontrerez sans doute différentes opportunités, mais ce que vous en faites dépend uniquement de vous ».

En un mot, si vous voulez effectuer avec succès le passage de vos études à un emploi à temps plein, soyez proactif, ne soyez pas intimidé et essayez d’accepter autant de conseils et d’indications que possible.

 

Cet article a été produit par l'équipe éditoriale de GlobalSportsJobs.fr


Boostez dès aujourd’hui votre carrière dans le monde du sport business avec nos dernières offres à pourvoir ou créez un compte sur notre plateforme. Le meilleur moyen pour tout savoir des derniers événements, des derniers emplois mis en ligne et découvrir toute l’actualité du sport business.

CreateAccount

Retour à la liste