Comment développer et cultiver votre marque personnelle

Publié :

Personal Brand

De quel degré d’attention faites-vous preuve quand il s’agit de développer votre marque personnelle dans votre plan de carrière ? Dans notre monde digital, cette étape est devenue capitale pour construire votre carrière et possède bien plus d’importance que vous ne le pensez pour aborder et relever votre prochain défi. Il est donc temps de donner une attention toute particulière à votre profil et nous allons ici vous dire comment faire.
Que vous l’ayez déjà réalisé ou non, vous possédez d’ores et déjà une marque personnelle. Pour faire simple, il s’agit des propos que tiennent les personnes qui parlent de vous quand vous n’êtes pas là. 

Dans un monde aussi compétitif et interconnecté que celui du sport, où se créer des contacts et relations et les entretenir est tellement important, votre réputation et crédibilité sont vos biens les plus précieux. La façon dont vous êtes perçus – par les personnes de votre réseau mais aussi celles que vous rencontrerez bientôt – constitue le fondement de votre réussite ou de votre échec.

Bien entendu, la bonne nouvelle est que votre marque personnelle vous appartient entièrement et vous avez donc tout contrôle dessus. La construire et la gérer revient avant tout à comment vous vous comportez et comment vous vous présentez ; il s’agit donc de l’impression que les personnes auront après vous avoir rencontré ou après avoir tapé votre nom dans un moteur de recherches. Une marque personnelle positive vous donne ainsi un avantage compétitif conséquent !

Quelles sont les premières étapes de la construction de ma marque ?

La première étape est simple, il faut faire quelque chose et ne pas espérer que cela vienne tout seul. A ce propos, Kira Makagon, Executive Vice President en charge de l’innovation au sein de RingCentral, indique : « Ne laissez pas votre marque se créer de façon passive. Réfléchissez pro-activement à ce que vous voulez créer et communiquer afin de pouvoir vous connecter aux personnes qui vous intéressent. Cela vous permettra d’obtenir des résultats qui vous aideront à construire et réaliser une carrière qui correspond à vos valeurs et vos objectifs. »
Premièrement, décidez donc de ce à quoi votre marque ressemblera et ce que vous voulez qu’elle reflète. Quelles sont vos forces ? Quels aspects de votre connaissance et expertise peuvent vous différencier de vos concurrents ? Quelle est votre spécialité ou niche qui vous rendent attractifs et utiles aux yeux de contacts et employeurs potentiels ?

Pour répondre à ces questions, vous pourriez même aller plus loin et demander à votre entourage (famille, amis, collègues, …) ce qu’ils pensent de vous, une stratégie prisée par Leonard Kim, co-fondateur de Influence Tree.

« Avant de vous lancer et construire votre marque, vous devez d’abord découvrir qui vous êtes, » déclare-t-il. La première étape de son processus pour construire une marque personnelle est de demander aux collègues de ses clients d’écrire une description d’un mot seulement, honnête et anonyme, sur des post-it. Leurs réponses permettent à ses clients de prendre la hauteur nécessaire afin d’avoir une meilleure connaissance d’eux-mêmes, ce qui constitue la base pour la suite du processus de construction de la marque.

« Il s’agit d’abord de savoir qui vous êtes – votre vous authentique », affirme Kathryn Foot, Directrice des Operations au sein de la célèbre plate-forme Careercake. « Vous devez comprendre vos passions, vos forces et valeurs tout en ayant la capacité de les communiquer de façon cohérente et pertinente sur l’ensemble des canaux de communication, online et offline. »

Ou dois-je améliorer et augmenter ma marque personnelle ?

Les réseaux sociaux sont évidemment le point de départ. A la question de savoir s’ils utilisent les réseaux sociaux comme partie intégrante du processus de recrutement, seulement 4% de recruteurs répondent ‘non’. LinkedIn (87%) et Facebook (55%) sont ainsi les plus consultés. YouTube, Instagram et même Snapchat sont également mentionnés. Ces données montrent bien que l’ensemble de ces plates-formes doivent être contrôlées.

Etant donné qu’il est quasi-certain que les recruteurs en recherche « googleront » votre nom, demandez-vous ce qu’ils y trouveront ? Si la réponse est rien, c’est mauvais signe. S’il s’agit d’un tag sur une photo Facebook compromettante ou un tweet vraiment limite, c’est encore pire. S’ils trouvent des blogs pertinents, un profil LinkedIn soigné et une liste d’accomplissements cohérents avec votre candidature, vous facilitez d’ores et déjà le choix du recruteur.

« C’est la raison pour laquelle construire votre marque personnelle est si important » explique Aimee Bateman, CEO et fondatrice de Careercake. « Elle vous différencie des autres candidats possédant des compétences, expériences et qualifications semblables. »

Quel contenu est le plus efficace pour développer ma marque ?

Absolument tout ce qui peut clairement et concisément démontrer votre expertise, compétence et influence dans la sphère que vous ciblez. Etre curieux, apprendre vite, s’adapter, lire et penser de façon pertinente dans votre domaine de spécialisation vous aideront à condition que vous fassiez ressortir ces qualités au travers de blogs, vlogs et publications sur LinkedIn et autres réseaux sociaux. Commenter le contenu d’autrui et engager le dialogue et le débat sont également d’une grande aide.

Un autre conseil utile est d’acheter le nom de domaine internet à votre nom (si possible), et de rassembler tout votre contenu dans un espace vous correspondant et bien ciblé SEO.  

Le sport est un espace saturé par le contenu mais la bonne nouvelle est que l’audience demandeuse est tout aussi importante. Votre différence sera donc de trouver votre niche dans l’industrie et ainsi de vous établir comme spécialiste de cette dernière à travers une voix claire, cohérente et engageante.

Le marché de l’emploi est bruyant au possible ; comprendre et cultiver votre marque est donc la clé afin de vous élever au-dessus de ce vacarme.

Cet article a été rédigé par l’équipe de rédaction de GlobalSportsJobs.

Retour à la liste