Comment... cibler votre futur employeur dans l’industrie du sport ?

Publié :

career3

 

Connaitre sur le bout des doigts votre futur employeur potentiel peut vous donner un avantage crucial par rapport à l’ensemble des autres candidats. Sue Courtney, Directeur des services aux entreprises dans l’agence de marketing sportif Limelight Sports, vous explique pourquoi  cibler et faire les bonnes recherches sur les entreprises de l’industrie du sport peut se révéler être la meilleure option pour vous faire recruter par celles-ci.


Conseil 1 : Soyez (très) curieux 

La première chose à faire est de lire toute la presse qui concerne l’entreprise que vous avez ciblée. Plus l’information sur celle-ci est importante, plus la puissance et sa notoriété sont grandes.
Selon M. Courtney « Il faut suivre de manière très régulière l’actualité sur les sociétés que vous avez visées, que ce soit d’un point de vue gouvernance ou d’un point de vue business. Toutes les informations nécessaires sont généralement disponibles sur le site corporate de la société ou sur les grands media digitaux ou spécialises. Qui parle d’eux et pourquoi ? Y-a-t’il au sein de la société des leaders d’opinion ou est-ce que des personnes sont souvent invitées par les journaux ou la télévision à débattre sur des sujets précis ? Avoir des réponses à toutes ces questions vous permettra d’avoir une vision globale des sociétés ciblées et vous aidera à mieux appréhender les rapports de force existants. »


Conseil 2 : Appuyez-vous sur la puissance des réseaux sociaux  

L’examen approfondi de la présence des entreprises ciblées sur les réseaux sociaux va vous permettre d’avoir un aperçu précis des expériences de ceux qui y travaillent.
« Allez sur les pages Twitter, Facebook ou Linkedin des sociétés pour trouver le media que ces sociétés utilisent le plus pour communiquer. Quels sont les sujets qui reviennent souvent ? Pourquoi ces sujets en question ? Quels sont leurs centres d’interet ? Qui suivent-elles ? En vous  posant toutes ces questions, et en trouvant les réponses, vous allez acquérir une vision et une compréhension unique des entreprises et des personnes qui les composent. »


Conseil 3 : Faites jouer votre réseau

Comme dans tous les secteurs, mais c’est particulièrement vrai dans celui du sport, il ne faut pas uniquement compter sur les cabinets de recrutement et les offres publiées par les entreprises elles-mêmes. L’utilisation de votre réseau est un élément clé de réussite professionnelle dans ce secteur.
« Parlez à vos amis, collègues, connaissances qui travaillent de le secteur du sport pour avoir leur ressenti sur les sociétés que vous visez. Même s’ils ne sont pas membres de celles-ci, ils auront toujours un œil avise dessus. C’est un petit milieu ! Vous aurez alors une compréhension très personnelle des différents éléments composant le secteur du sport. Comparez ce qu’ils vous disent sur les sociétés par rapport à ce que vous en avez su grâce à vos recherches. S’il existe une différence importante, il faudra se poser les bonnes questions. »


Conseil 4 : Avoir une vision macro-économique des secteurs que vous visez

Connaitre sur le bout des doigts les sociétés dans lesquelles vous souhaitez travailler est une chose. Connaitre les grands enjeux économiques qu’elles affrontent ou vont affronter en est une autre. Appréhender les enjeux économiques globaux de ces sociétés est tout aussi crucial que de bien connaitre intérieurement celles-ci.

Pour cela, M. Courtney recommande de réaliser une petite étude de marche ou seront pris en compte les clients des sociétés, les concurrents principaux, les sports dans lesquels les sociétés visées sont présents. Quelles sont les previsions économiques du marché ? Comment se positionnent les concurrents par rapport à ceux-ci ? Quelles sont les opportunités pour l’entreprise ? Il faut aussi mettre en parallèle les conjonctures économiques des sports dans lesquels vos sociétés sont présentes. »


Conseil 5 : Lors des entretiens, mettez à profit vos recherches 

Une fois que vous êtes devant votre future employeur, montrez-lui que vous appréhendez parfaitement son entreprise et sa culture ainsi que les grands enjeux qu’ils affrontent et vont devoir affronter. 

« Je me rappelle d’un entretien que j’avais fait passer ou tout se passait parfaitement bien jusqu’au moment où je lui ai demandé s’il n’avait pas d’autres questions à me poser. Il me posa cette question : quelle est votre position sur tel et tel sujet ? (les questions étaient pertinentes puisque nous étions en train de discuter de ces sujets en interne à l’époque). L’impression finale du candidat était donc plus que positive : il s’était vraiment renseigne sur les sujets brulants de notre actualité et ceux de notre secteur. Pas besoin de vous dire que ce fut ce candidat qui a eu le poste. »


Bonus : comment bien réaliser ses recherches sur les sociétés 


La première chose à faire est bien sûr d’aller sur les sites internet des sociétés visées. Se renseigner sur leur histoire, leur culture d’entreprise et leurs principes fondateurs. Il faut s’assurer de bien comprendre pourquoi et comment ces sociétés sont gouvernées et pourquoi elles connaissent le succès. Les Etudes de Cas existants sont aussi une source importante d’inspiration. Bien évidemment il faut aussi cibler les personnes occupant les postes clés des entreprises sélectionnées (dirigeants, chefs de département,…)

 

Retour à la liste