AMOS Sport Business School

Publié : mardi 10 juin 2014

Le marché du sport

Marché dynamique et innovant qui continue à afficher une progression malgré la morosité économique actuelle, le sport semble ne pas être en proie à la crise ! Qu’il s’agisse d’articles de sport pour le grand public ou pour les sportifs avertis, d’évènements ou de produits de mode créés par des marques, le marché du sport résiste bien. Et même si certains contrats de sponsoring sont plus durs à décrocher, le sport reste une valeur sûre. Selon une étude de PwC, cette tendance devrait se maintenir avec un marché qui devrait progresser « de 3,7 % en moyenne par an d’ici 2015 »*, avec une hausse concernant « l’ensemble des sources de revenus : sponsoring, billetterie, droits médias et merchandising ».  Autant de perspectives qui laissent présager de beaux jours pour le marketing sportif ! 

AMOS2

 

 

 

P. Touati, Directeur de l'AMOS Bussiness School

Pourquoi avoir fondé une école de commerce spécialisée dans le sport ?

 

 

 

PT : Etant moi-même président d’un club de tennis, je me suis rendu compte qu’il y avait un déficit dans le sport en terme d’organisation : en échangeant avec différents amis présidents d’autres types de clubs, il y avait un consensus. Depuis 20 ans, le sport se professionnalise et ses métiers se diversifient. Donc, étant dans l’éducation et la formation professionnelle depuis de nombreuses années, j’ai décidé de créer ce concept nouveau : une école de commerce spécialisée dans le sport management. Aujourd’hui, le secteur s’appuie sur des lois et des réglementations spécifiques qui nécessitent des compétences spécifiques que seuls une école spécialisée et des intervenants pointus sont en mesure d’apporter.


Les métiers du sport sont-ils concernés par la mondialisation ?

PT : Bien sûr. Nous sommes dans un monde global et le sport n’échappe pas à cette règle. Le Tour de France, les Jeux Olympiques et le Superbowl sont les événements les plus regardés à travers le Monde. Les managers du sport doivent non seulement maîtriser les langues étrangères, mais aussi comprendre comment fonctionne l’organisation du sport dans les autres pays. C’est pourquoi nos étudiants participent à des stages linguistiques associant cours de langues le matin et conférences ou rencontres avec des professionnels l’après-midi. A la fin de l’année 2011, nous avons également fait notre entrée dans le dispositif Erasmus. Nous développons un programme international qui permet aux étudiants, au cours de leurs cursus, d’aller en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Espagne, et de finir leur formation par un séjour de 8 mois dans une université étrangère. AMOS a récemment été classée 11e des meilleurs programmes de sport management dans le monde par le magazine londonien SportBusiness International (Juin 2014).


*Etude « Changing the game – Perspectives du marché mondial du sport d’ici 2015 », Price Water House Coopers, Mars 2012. http://www.pwc.fr/changing-the-game.html

Retour à la liste