Les conseils de notre CEO pour percer au sein de l’industrie du sport

WillAdvice

Dans un marché aussi compétitif, il est vital que vous utilisiez tous les outils qui sont à disposition afin de sortir du lot quand vous cherchez un stage, votre premier emploi ou a (re)lancer votre carrière dans l’industrie du sport. Durant une récente interview avec nos partenaires à SportBusiness, le fondateur et CEO de GlobalSportsJobs, Will Lloyd, nous a fait part de ses cinq meilleurs conseils, d’après sa vaste expérience dans le secteur du recrutement, sur comment réussir à mettre un premier pied dans ce monde si particulier.

  1. Affinez votre approche : Nous publions de nombreuses offres de stage pour des organisations de l’industrie du sport et nous voyons toujours trop de candidats disant qu’ «ils veulent un travail dans le sport » plutôt qu’affiner leur candidature en fonction de l’organisation et du poste qu’ils visent. Nous avons également pu observer de nombreux exemples de candidats écrire le mauvais intitule de poste dans leur lettre de motivation ou indiquer qu’ils cherchent une expérience en Marketing alors qu’ils postulent pour une offre en évènementiel. Cela est tout de suite évident qu’ils sont allés trop vite dans l’envoi de leur CV et ont oublié de mettre à jour leur lettre de motivation pour ce poste en particulier. Quand vous avez une large expérience dans la revue des candidatures, vous devenez un expert pour repérer celles qui ont été envoyées sans un travail de retouche et sans considération pour le poste concerné. En tant qu’employeur, je cherche un candidat qui peut démontrer pourquoi il souhaite travailler pour mon organisation et cela devrait être évident dans leur candidature.
  2. Renseignez-vous sur l’organisation : Je ne compte plus les fois où j’ai eu un entretien avec des candidats pour un poste et que ces derniers n’avaient aucune idée concrète de ce que pouvait faire la société, qui étaient ses clients, quel était son dernier gros succès et pourquoi ils (les candidats) correspondent bien au profil de l’entreprise. L’expérience dans l’industrie du sport et un bon CV comptent pour du beurre si vous n’avez pas préalablement fait les recherches nécessaires et n’avaient pas la connaissance suffisante pour supporter votre candidature. De nombreuses organisations qui publient sur les canaux de GlobalSportsJobs offrent un aperçu (précis ou large) de leur société en publiant des vidéos, des graphiques ou des articles sur notre section contenu l’Œil des Pros. Ce que je conseille donc toujours est de commencer par là. Les canaux sociaux propres aux entreprises sont également une bonne source d’information sur leur activité actuelle au sein de l’industrie.
  3. Ce qu’il vous manque comme expérience peut se compenser de par votre attitude : Je crois fermement à l’adage : « Engagez pour l’attitude, entrainez pour les compétences ». C’est finalement ce que les employeurs recherchent dans un stagiaire ou un employé et c’est quelque chose que vous devez être en mesure de proposer à ce stade précoce de votre carrière. J’ai récemment pu m’entretenir avec une personne qui, plus tôt dans sa carrière, avait décidé de s’éloigner du métier de chasseur de tête dans la finance mais qui fut ensuite face au défi de candidater pour des agences de sponsoring sans pour autant compter beaucoup d’expérience dans ce domaine. Cependant, en démontrant une bonne connaissance et compréhension du secteur du sponsoring dans sa candidature mais également durant son entretien, il a été capable de montrer son attitude positive et son enthousiasme pour le poste. Il vient d’ailleurs juste de remporter une récompense pour son travail au sein de l’agence.
  4. Soyez proactif dans votre recherche d’emploi : Notre groupe LinkedIn attire de nombreux candidats publiant à propos de leurs expériences et demandant si des opportunités sont actuellement disponibles pour leur profil. Cependant, au sein de ce marché de l’emploi très compétitif, il n’est clairement pas suffisant de lancer une bouteille à la mer en espérant qu’elle arrive à bon port. Programmer des alertes emplois sur la plate-forme GlobalSportsJobs est un bon début mais ce n’est pas tout. Dédiez votre temps à connaitre quelles compétences attendent les organisations des candidats avec un niveau d’expérience Junior dans les différents secteurs du sport. Attelez-vous ensuite à développer ces compétences via des expériences bénévoles ou en tant que volontaire dans votre région.
  5. Ne vous fondez pas dans le décor : Tout en étant concis, précis et en rapport avec le poste visé, la mise en page, le look et l’impression de votre CV doivent être en mesure de refléter votre personnalité et votre attitude. Des expériences précédentes ne sont pas nécessairement attendues pour un stage mais un candidat qui sort du lot l’est tout à fait. De ce fait, une très bonne attitude est clairement ce qu’il faut pour s’ouvrir toutes les portes possibles puisque c’est ce que recherchent finalement toutes les organisations.

Cliquez-ici pour consulter pour les opportunités de stage sur GlobalSportsJobs.fr ou ici pour vous inscrire à notre ‘Offres d’emplois par email’ et recevoir tous les détails des dernières offres directement dans votre messagerie. 

Publié :

Retour à la liste