Euro 2016 : Quel bilan pour les chaines TV françaises ?

Euro TV

Un Euro de tous les records

Si l’Euro 2016 a été une réussite sportive pour l’Equipe de France, il a également fait le bonheur des chaines de télévision détentrices des droits de diffusion des matchs.

Pour rappel, deux groupes de media s’étaient partagés les droits pour la diffusion en clair (tandis que BeinSports héritait de l’ensemble de la compétition en version payante) : TF1 a diffusé 22 matchs (douze matchs de poules dont Angleterre-Slovaquie diffusé sur TMC, six 1/8e de finale, trois ¼ de finale et une ½ finale) et M6 11 matchs (six matchs de poules, deux 1/8 de finale, un ¼ de finale, une ½ finale, et la finale obtenue via tirage au sort).

L’Euro 2016 a permis à TF1 de réaliser la meilleure audience pour un match d’ouverture dans un euro ainsi que la meilleure audience pour un match des bleus en après-midi avec 11,8 millions de footeux pour France-Irlande en huitièmes. Par ailleurs, « Le mag » de TF1 est parvenu à la suite du match Allemagne-France à franchir la barre des 10 millions. Un niveau historique pour un magazine de football.

Pour TMC, le match Angleterre-Slovaquie lui a valu d’atteindre également son record historique. Le match nul avait réuni 3,5 millions de téléspectateurs soit la troisième meilleure audience de l’histoire de la TNT.

M6 a quant à elle établi à 3 reprises son record historique. La finale Portugal-France qui a séduit 20,8 millions de français est le meilleur score historique de la chaîne ainsi que la quatrième meilleure audience atteinte dans notre pays. 6 matchs ont dépassé le cap des 7 millions sur M6 : un chiffre exceptionnel.

Notons également les résultats remarquables réalisés par les quarts de finale de l’euro. Les 3 matchs sans les bleus ont captivé 9 millions de téléspectateurs (42% de pda) soit 3 millions d’individus supplémentaires par rapport à 2012.

Les Bleus largement devant

Les 22 matchs diffusés en prime-time affichent une excellente moyenne. 9,5 millions de téléspectateurs (39% du public) ont suivi ces rencontres. Le record hors équipe de France est détenu par Portugal-Pays de Galles qui a mobilisé 10,1 millions d’individus (42%) sur M6.

Les matchs en journée, tous diffusés par TF1, obtiennent naturellement une moyenne plus faible. C’est le huitième Espagne-Italie, retransmis à 18h, qui a rassemblé la meilleure audience (hors équipe de France). 6,2 millions de français étaient au rendez-vous soit 39% de part d’audience. A 15h c’est Turquie-Croatie qui affiche le score le plus élevé (4 millions/31%).

Comme on peut l’imaginer, c’est bien l’Equipe de France qui a été l’équipe la plus suivie par les français. La moyenne est de 15,8 millions de téléspectateurs pour une part d’audience considérable de 61%.

En 2012, la meilleure audience de la compétition avait été réalisée par un match sans les bleus. Il s’agissait de la finale Espagne-Italie.

Audiences

Raisons du succès : Organisation française, image positive et « petites nations »

Les clés de lecture de ces bons chiffres pour la télévision française sont multiples.

Tout d’abord, le fait que la compétition se déroulait sur le sol français a engendré un engouement exceptionnel partout en France. Stades remplis, Fan zones pleines à craquer (1,2 millions de personnes sur toute la durée de l’événement selon la Mairie de Paris), bars pris d’assaut par les supporters français, mais aussi irlandais, gallois, islandais, etc. Après les attentats de janvier et novembre 2015, l’Euro 2016 a joué « un rôle d'accélérateur de retour à la normale de la fréquentation touristique » de Paris, selon Jean-François Martins, adjoint à la mairie de la ville. 

Ensuite, il y a évidemment le parcours des Bleus, son arrivée jusqu’à la finale avec les rebondissements que l’on connait : buts et délivrance après la 90eme minute contre la Roumanie et l’Albanie, le retournement de situation contre l’Irlande, la victoire historique face à l’Allemagne… Plus encore que son parcours, c’est l’image positive de l’équipe qui a profité aux diffuseurs. Pour preuve, la progression de 70 % de l’audience générée par les « femmes responsables des achats » (anciennement « ménagères de moins de 50 ans ») - 55% d’entre elles ont regardé le match d’ouverture France-Roumanie.

Enfin, l’incroyable parcours des « petites nations », qui disputaient pour certaines leur première grande compétition officielle, a également été apprécié par le public français qui remerciait leurs supporters et redemandait des « clappings » islandais, des chants nord-irlandais et la bonne humeur que la plupart d’entre eux apportait.

Pour trouver le dossier original sur le site de notre partenaire Media Sportif, cliquez ici.

Donnez un coup de pouce à votre carrière avec les dernières offres d’emplois disponibles ou créez un compte aujourd’hui pour rester au fait des dernières perspectives, évènements et offres dans le sport. 

 

Publié :

Retour à la liste