Comment les athlètes préparent-ils leur reconversion au monde du travail ?

Athletes

Après les Jeux Olympiques de Rio, certains athlètes vont prendre la décision si difficile d'arrêter la compétition. Ce faisant, beaucoup vont faire face à de nombreux défis, mais ils présentent aussi des caractéristiques qui en font des candidats attractifs pour les employeurs.

En tous cas, c’est le point de vue de Kerbi McKnight, étudiante diplômée en conseil psychologique à l’université de Lethbridge, Alberta, au Canada. Elle s’est lancée dans la recherche sur la reconversion des carrières d’athlètes et leurs compétences transférables.

Les sentiments associés à l’arrêt d’une carrière en compétition sportive sont souvent, selon la description de McNight, « intrinsèquement stressant » voire même « traumatisant ».

Toute l’identité des athlètes tourne généralement autour de leurs succès dans le contexte sportif, enlever ces fondations peut donc s’avérer déroutant.

McKnight affirme que les athlètes à la retraite tirent parti des séances avec des conseillers bien formés qui ont les qualités requises pour les accompagner dans cette difficile période de transition.

Elle recommande des séances de psychoéducation et de comportement cognitif qui visent les émotions post-traumatiques et décès, mais qui mettent également en avant les compétences transférables.

Ces compétences transférables d’entrainement, de dur labeur et de dépassement de soi pour atteindre le sommet sont hautement recherchées dans le monde des affaires.

Parmi les compétences associées au sport professionnel : discipline, travail d’équipe, leadership, motivation, prise de décision, performance sous pression, ambition, orientation vers les objectifs et résilience.

Une athlète anciennement professionnelle ayant une seconde vie réussie est la double championne Olympique, Dame Kelly Holmes (Athlétisme). La fondation qui porte son nom soutient désormais les athlètes à travers leurs challenges et dans leur vie post-compétition, aussi bien qu’elle remet sur de bons rails des jeunes défavorisés.

L’ancienne athlète de 46 ans, qui a eu des succès mémorables tels ses victoires sur 800 et 1500m aux JO d’Athènes en 2004, a surmonté dix ans de revers dans la construction et la planification de l’ouverture de son Café 1809 a Hildenborough, Kent.

Selon Dame Kelly : « Comme dans l’athlétisme, il y a dans le business ce consentement sous-jacent que vous devez dédier votre vie à poursuivre l’excellence. Planifier, tracker, contrôler, ajuster, réussir – et échouer – font partie du voyage. »

« Savoir ce que représente la médaille d’or pour vous vous donne la vision de ce que vous devez rechercher. Les attitudes, attributs et comportements que vous adoptez pour réussir dans les affaires sont les mêmes que pour un athlète de l’élite ; être préparé au changement, comprendre les pièges et trouver les opportunités. »

Le Docteur Jack Lesyk de l’Ohio Center for Sports Psychology théorise ces qualités et compétences avec ces Nine Mental Skills of Successful Athletes :

  1. Avoir et garder une attitude positive
  2. Maintenir un haut niveau d’auto-motivation
  3. Se fixer des objectifs ambitieux mais atteignables
  4. Traiter efficacement avec les personnes
  5. User d’un dialogue intérieur positif
  6. User d’une imagerie mentale positive
  7. Gérer efficacement son stress
  8. Gérer efficacement ses émotions
  9. Maintenir sa concentration

Ces compétences qui ont été profondément intégrées par les athlètes au cours de leurs dures années d’entrainement et de persévérance peuvent être appliquées de la même façon dans ‘l‘environnement de performance’ comparable qu’est le monde du travail.

Après tout, qu’est-ce qu’un entretien, une présentation, un examen, l’atterrissage d’un avion, la défense d’un accusé ou une chirurgie du cerveau ? Ce sont tous d’autres types de ‘situations de performance’ qui requièrent toutes les compétences mentales listées ci-dessus.

Quand les athlètes opèrent leur difficile et traumatisante reconversion du monde de la compétition, la liste des compétences qu’ils possèdent est en réalité très enviable. Le problème majeur, considérant la prochaine décision à prendre, serait en fait d’avoir trop d’options plutôt que pas assez.

Donnez un coup de pouce à votre carrière avec les dernières offres d’emplois disponibles ou créez un compte aujourd’hui pour rester au fait des dernières perspectives, évènements et offres dans le sport.

 

Publié :

Retour à la liste