Comment... faire progresser sa carrière dans l’industrie du sport ?

Vous avez une expérience professionnelle dans les métiers du sport et vous sentez que c’est le bon moment pour un changement de travail mais vous ne savez pas trop comment vous y prendre pour optimiser vos chances de réussite ? Que vous soyez bénévole dans un club sportif, stagiaire dans une Fédération ou en poste dans une entreprise leader de l’industrie du sport, il arrive souvent que vos ambitions ou la routine vous imposent un changement au bout d’un certain temps passé au sein d’une organisation. Avant d’atteindre ce point de non-retour, il faut déterminer le bon moment pour le faire et mettre toutes les chances de son côté pour réussir cette transition professionnelle.

 

Déterminer quand est le bon moment

Les premières questions à se poser sont assez triviales mais finalement capitales pour vous assurer que le changement professionnel est la chose nécessaire pour faire progresser votre carrière. Pourquoi voulez-vous changer de poste ? Avez-vous la sensation d’être entré dans une routine sans challenge dans votre poste actuel ? Avez-vous le sentiment d’être encore dans une phase d’apprentissage ou au contraire vous sentez-vous dans une phase de stagnation ou pire, dans une voie sans issue par rapport à vos ambitions ? Est-ce un problème d’ordre financier ? Répondre à ces questions est crucial pour comprendre quelle est votre véritable motivation pour changer de travail et pour savoir si c’est le bon moment pour le faire.

La perception sociétale du changement de travail et de carrière a considérablement évoluée depuis plusieurs années. En effet, selon le Bureau Américain du Travail, un employé reste entre 4 et 5 ans au sein d’une entreprise contre toute une vie professionnelle il y a peu. Changer de travail n’est donc plus mal perçu et, au contraire, est vu comme un moyen de tout recommencer à zéro et de reprendre un processus d’apprentissage bénéfique. Dès lors, si vous sentez qu’un travail différent au votre correspondrait totalement à vos aspirations actuelles, n’ayez pas peur et foncez ! 

Cependant, il faut toujours avoir un plan de carrière établi et qui respecte une certaine logique pour les employeurs. Sans cette clarté, ceux-ci auront du mal à vous offrir un travail.

 

Faites vos recherches

Il faut, bien évidemment, se renseigner sur les tendances actuelles du recrutement dans l’industrie du sport. Est-il porteur ou tout du moins y-a-t’il une reprise de prévue dans les prochains mois ? Encore une fois, il ne faut pas avoir peur du changement, surtout si vous êtes sûr de prendre la bonne décision, mais il ne faut pas partir à l’aventure pour autant. Quels sont les secteurs au sein de l’industrie du sport que vous visez : celui dans lequel vous travaillez déjà ou un autre ? Les entreprises des secteurs visés sont-elles en train de recruter ? Avez-vous les qualités et les compétences minimum requises ? Les entreprises que vous ciblez entrent-elles dans votre plan de carrière professionnelle ? 

Une fois ces premières questions posées et que les réponses que vous apportez vous sont satisfaisantes, il convient d’entrer dans une phase plus micro et détaillée en fonction des offres d’emploi que vous trouverez. Avez-vous les qualités et les compétences minimum requises ? Quelles seront les futures compétences et qualités que vous allez acquérir ? Sont-elles en ligne avec ce que vous attendez du changement de travail ? En clair, il vous faut avoir une compréhension globale et nette des offres d’emploi pour vous éviter toute déception future. Il n’y a rien de pire que de s’être trompé et de le réaliser deux mois après votre entrée en fonction dans votre nouvel emploi. Vous avez donc tout à perdre à ne pas vous renseigner suffisamment.


Jetez-vous à l’eau et changez de travail

Une fois votre décision prise, il vous faut impérativement faire jouer votre réseau et vos contacts potentiels au sein des entreprises que vous avez ciblées et au-delà. N’oubliez pas pour autant votre réseau au sein de votre entreprise actuelle : vos futurs employeurs demanderont surement à vos managers des références sur vous. Il faut donc veiller à partir en bons termes avec votre entreprise actuelle. 

Une fois que vous avez une réponse positive de la part d’un autre employeur, essayez, dans la mesure du possible, d’expliquer les raisons de votre départ à votre employeur actuel. Le processus en sera facilité et personne ne sait de quoi l’avenir sera fait !
Pour conclure, le changement est un processus naturel que chaque individu vivra une fois dans sa vie. D’un point de vue professionnel, vous pouvez juste avoir le sentiment d’avoir fait le tour de votre travail actuel, cherchez une augmentation salariale ou simplement rechercher un nouveau défi. L’ambition personnelle joue aussi un rôle important dans ces décisions de changement mais, finalement, vous êtes la seule personne à savoir quand sera le bon moment pour un changement. Et à partir du moment où votre décision est murement réfléchie et préparée, il n’y a aucune raison d’avoir peur.

Publié :

Retour à la liste